Du nouveau sur iTurbo.fr : les kit de montage 1.6 HDI

Cette semaine nous nous sommes demandé : pourquoi le montage d’un turbo 1.6 L HDI est-il si difficile ? Pourquoi de nombreux clients nous appellent et nous disent “je ne comprends pas, j’ai pourtant remonté mon turbo en echange standard correctement mais quelque chose ne fonctionne pas !”. Ces turbos sont généralement montés sur les Citroen C3, C4, C5, Peugeot 206, 207 et 307 et sur divers modèles de la même cylindrée chez Ford, Volvo et Lexus.

Il faut savoir que les turbos montés sur les moteurs DV6 figurent parmi les turbo les plus fragiles. Dès lors, la moindre négligence lors du remplacement de votre turbo peut s’avérer fatale : une durite un peu écrasée ou encrassée, une crépine qui a trop vécu, un tuyau d’alimentation d’huile du turbo qui a été mal manipulé lors du démontage  …

Il faut savoir que ces raisons évoquées ci-dessus mènent systématiquement à la détérioration du turbo neuf.

Afin d’éviter ces désagréments, nous vous proposons un kit de montage pour votre turbo 1.6 L HDI 110 CV Garrett 753420 ou 92 CV KKK 49173 qui comprend une crépine neuve, un tuyau d’alimentation d’huile, des joints toriques et les vis et support adaptés.

Kit de montage turbo moteur DV6 - Garrett 753420 - KKK 49173

Ce kit turbo comprend des accessoires garantis d’origine PSA (Peugeot – Citroen) et vous sont proposés dans des pochettes estampillées aux couleurs du contructeur. En cliquant ici, vous pourrez lire un article très complet concernant le remontage d’un turbo 1.6 HDI.

De nouveaux kit de montage turbo vous seront prochainement proposé sur iTurbo.fr.

En attendant, bonne journée à tous et merci de votre visite.

L’équipe iTurbo.fr

 

2 réflexions au sujet de « Du nouveau sur iTurbo.fr : les kit de montage 1.6 HDI »

    • Bonjour,
      les turbos HDI 92 et 110 ch sont parmi les turbos les plus fragiles du marché. Non pas à cause de leur conception en soi, mais en raison de leur sensibilité aux éléments parasites parfois contenus dans le système de lubrification : résidus graisseux agglomérés, particules métalliques issues de l’érosion des pièces ou de durites défectueuses…
      C’est pourquoi, nous préconisons l’usages de tels kits lors du remplacement du turbo de manière à réduire au maximum les résidus évoqués ci-dessus.
      Le remplacement des joints est également fortement indiqué.
      Concernant la casse à répétition, les causes peuvent être diverses et quelquefois liées à l’usage du véhicule plutôt qu’au turbo lui-même. Pour réduire ces risques, nous préconisons une vidange fréquente : tous les (moins de) 10 000km contrairement à ce que peuvent préconiser les constructeurs. Car mieux vaut dépenser un peu plus d’huile que de perdre son turbo à chaque fois.
      Enfin, concernant l’usage du véhicule – et de son turbo – il faut garder à l’esprit que le turbo fonctionne – le plus souvent – avec le même système de lubrification que le moteur. Cela signifie que lorsque le moteur s’éteint, le turbo n’est plus lubrifié. En considérant que que celui-ci peut tourner jusqu’à 250 000 trs/min, s’il est entré en action quelques secondes avant l’arrêt du moteur, il continue de tourner sans être lubrifié. Et à force, il est enclin à se détériorer.
      L’idéal consiste donc, soit à anticiper l’arrêt du véhicule en évitant de dépasser les 2000 trs/min dans les instants qui précèdent le stationnement, soit à laisser tourner env. 30 à 60 sec le moteur avant de l’arrêter afin que le turbo “se calme”.
      Pour ce qui concerne la sensibilité des turbo HDI et les précautions à observer lors de son remplacement, nous vous conseillons de consulter cette note technique.
      Cordialement.
      L’Equipe technique iTurbo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *